La nouvelle station d'épuration tant attendue, enfin inaugurée

26/10/2020 | Environnement

Inauguration de la nouvelle station d’épuration le 1er octobre 2020, paru dans la presse, l’indépendant le 26 octobre 2020

C’est en présence de nombreux Tournissanais, de maires voisins, de représentants des entreprises, du premier vice-président du Département Hervé Baro, d’Isabelle Géa, conseillère départementale et d’André Hernandez, président de la communauté de communes, que le traditionnel ruban tricolore a été coupé. Une visite de l’installation a été organisée. Cette station vient remplacer l’ancienne, datant de 1975. Elle avait été entièrement rénovée après les inondations des 12 et 13 novembre 1999.

 

 

 

 

Depuis 2008, la commune avait le projet, avec l’aide du bureau d’étude Azur environnement, de la rénover. Ce projet a été mis entre parenthèses à cause des décès des deux maires, Michel Bailly et Michel Gérard

Puis, l’étude de la rénovation s’étant avérée trop coûteuse, l’Agence technique départementale avec l’aide de M. Guillabert a trouvé une solution.
Dans son discours, Marilyse Rivière, maire, a parlé de la naissance de « Délivrance », cette station plantée de roseaux, sur un terrain près de l’ancienne station, hors de la zone inondable,
locale
répertoriée dans le plan de prévention des risques inondation

Les normes environnementales nécessitaient une nouvelle infrastructure. Le site choisi, la technique utilisée par voie gravitaire et sa conception avec des roseaux permettent d’optimiser les frais de fonctionnement et l’impact écologique.
Le chantier a commencé en avril 2019, par la création du réseau de transfert et du poste de relevage. Puis, il s’est poursuivi par la création de la station, avec l’aplanissement de la parcelle, la création des voiries et des casiers. Après une période de pluie, la noue (fossé végétalisé) a vu le jour.
Pendant la crise sanitaire, la démolition de l’ancienne station et la vidange du bassin ont été réalisées. La fin des travaux a été signée le mardi 16 juin.
Le coût hors taxe de la station, du réseau de transfert, de la vidange et démolition de l’ancienne station s’élève à 461 844 euros*.
La dernière inauguration au village date de 30 ans, c’est pourquoi il faut souligner l’importance des partenaires pour un tel chantier. Les écoliers attentifs aux explications.
*Les financeurs de la structure sont le conseil départemental, l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse en part égale, la commune (emprunt) et la Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR).

La construction d’une station d’épuration et de son réseau de transfert est un soulagement pour la petite commune rurale.
Les enfants du Regroupement pédagogique intercommunal (RPI) de Talairan et Tournissan étaient invités à cette visite et ont participé à un jeu où ils devaient deviner et mentionner le nom des plantes épuratives qui poussaient dans la noue. Des panneaux représentant les plantes étaient à deviner.
Deux saules ont été plantés, dont un par les enfants du RPI. Ils sont le symbole du travail terminé et des moments échangés avec ceux qui ont oeuvré à la réalisation de cet ouvrage. Le jeu et les saules pleureurs sont une initiative conjointe de l’entreprise Serpe et de la mairie.
Une station plantée de roseaux
Réalisation à 461 844 €